Coaching de recherche d’emploi, le grand défis

Le coaching de recherche d’emploi

Les sujets d’accompagnements en coaching sont extrêmement nombreux, et ils couvrent les besoins de sa vie professionnelle et de sa vie professionnelle.

Il existe un type de coaching qui se situe justement entre ces deux sphères, mais il est difficile de l’attribuer au personnel ou au professionnel.
Ce type de coaching est le coaching de recherche d’emploi. Le demandeur d’emploi n’est pas dans l’emploi, et la demande n’est pas non plus une demande sur un thème de sa vie personnelle.
Le coaching de recherche d’emploi est un coaching à part.
Je suis coach depuis de 20 ans, j’enseigne le coaching depuis plus de 15 ans et bien sûr je continue à coacher sur l’ensemble des thèmes de ce magnifique métier.

Un coaching particulier

Le coaching de la recherche d’emploi prend une place particulière dans mon métier de coach.
Si c’est le coaching le moins payé, c’est, et de loin, le coaching le plus difficile à réaliser. Quand je parle de coaching de la recherche d’emploi, je ne parle pas de donner des conseils éculés pour réaliser son CV. Cela ne concerne pas plus les mots à ne pas prononcer, comment s’asseoir ou encore comment serrer une main. Soyons sérieux, laissons cela à la pléthore de « conseiller de tous poils » (d’instances étatiques) ou « pseudo coachs autoproclamés ».
J’ai l’habitude de dire à mes élèves coachs, que le coaching des demandeurs d’emploi nécessite de la part du coach, une palette d’outils et de techniques très importantes et de larges compétences.

Coaching plus difficile ?

Certains coachs me diront que le coaching de l’entreprise est ce qu’il y a de plus difficile. Je coache moi aussi des entreprises, je travaille aussi à l’étranger avec des entreprises internationales. Je peux annoncer que ce n’est pas le coaching des professionnels les coachings les plus difficiles à réaliser.
Coacher un cadre, une manager ou une chef d’entreprise, plein d’énergie, de moyens d’enthousiasme, n’est pas le coaching le plus difficile.
Je ne dis pas que tous les cadres sont « gonfler à bloc » mais la plupart du temps l’énergie, l’envie et bien d’autres ressources sont déjà bien présentes.
« Chômeur » est un statut particulier, quand on est demandeur d’emploi, on l’est 24H sur 24 et 7 jours par semaine. Lorsque l’on est Cadre ou manager, on l’est que 5 jours et 35H par semaine. En matière d’usure psychologique et morale, on n’est pas dans la même dimension.

Des freins multiples

Le demandeur d’emploi va souvent cumuler des freins, l’estime et la confiance en soi sont souvent très altérées. Bien d’autres freins vont souvent s’ajouter comme, les émotions négatives, la perte de motivation, d’énergie, de repère au temps. D’autres viendront s’ajouter comme les soucis financiers et parfois familiaux et conjugaux.
Si le coach n’a pas un rôle d’assistante sociale, de psychologue, de thérapeute …, il va néanmoins devoir composer avec l’ensemble de ces freins. Ensuite il devra créer des conditions permettant d’augmenter les aptitudes et ressources du demandeur d’emploi.
Généralement, l’ensemble du coaching va prendre plus de temps sur l’aspect « créer des conditions » que sur la partie mise en œuvre et recherche d’emploi spécifique.

L’aspect « émotionnel » et « développement personnel » prendront une grande part de l’accompagnement en coaching, avant de pouvoir réellement travailler sur la recherche d’emploi du chômeur.

Deux types de demandes en coaching

Dans le coaching de recherche d’emploi, on trouve deux types de demandes. Le premier type de coaching sur la stratégie de recherche d’emploi. C’est le coaching des demandeurs d’emploi le plus long, il se réalise en moyenne entre 6 à 12 séances.
La deuxième demande de coaching des demandeurs d’emploi est la préparation à l’entretien d’embauche. Ce deuxième type de coaching est beaucoup plus court, c’est un accompagnement sur 1, 2 ou 3 séances au maximum.

L’un comme l’autre de ces accompagnements demandent une réelle expertise. Pour le deuxième type de coaching, c’est malheureusement le coaching le moins bien traité. Il est trop souvent relégué à un accompagnement qui n’est qu’une suite de conseils sans beaucoup de valeur.

Je pense que le coaching de recherche d’emploi est en France, le coaching des particuliers le plus demandé.
Le coaching de recherche d’emploi est un coaching très technique. Il faut maîtriser l’art du repérage, et de savoir utiliser de nombreuses techniques relatives aux émotions.

Le coaching en recherche d’emploi ne consiste pas à prodiguer des conseils, à mettre en forme un CV. D’ailleurs les meilleurs coachings en recherche d’emploi se font sans CV.

L’aspect humain, émotion, estime et confiance soi, et développement personnel vont être souvent au cœur du coaching de la recherche d’emploi. Le coaching de recherche d’emploi est une activité à part entière, c’est presque un métier tant c’est difficile aujourd’hui.

Développement personnel

Coaching

Management

Formations

Bibliothèque

Qui sommes nous

Contacter