Management à distance

Le contexte

Le travail à distance connaît un fort développement dans la plupart des pays, en France, en Europe, et dans le monde.
Un nouveau mode d’organisation et donc de management à distance s’impose et pour beaucoup les codes et les us changent.
Gérer ses collaborateurs, les motiver, les accompagner, les contrôler et travailler pour un objectif commun demande un management différent.

Les raisons du management à distance.

Il a bien des raisons de gérer des collaborateurs à distance, notamment :

– Le télétravail
– Le travail nomade (ex. : la force de vente)
– Les travailleurs détachés
– Les indépendants et consultants externes à l’entreprise
– Les multisites (agences, sites de production …)
– …
Les nouvelles technologies, la mondialisation, une qualité de travail différent vont naturellement amplifier le nombre de travailleurs à distance. Ce qui était une forme de travail minoritaire va certainement devenir un mode de travail normal, courant.

Une mutation organisationnelle

Les entreprises vivent une réelle évolution et cela va nécessiter de profondes mutations sur le plan organisationnel, managérial et culturel.

Le management est en première ligne pour vivre et mettre en place cette mutation. Pour les managers, c’est une perte de repères, et aussi de nouvelles opportunités pour développer d’autres compétences.

Avec le management à distance l’organisation, mais aussi les méthodes d’accompagnement des collaborateurs vont changer. L’éloignement physique va engendrer à la fois des conditions, mais aussi des besoins différents chez les équipes et les collaborateurs éloignés.

Les nouvelles conditions du management à distance

Le management à distance va devoir intégrer de nouvelles conditions qui vont profondément changer son fonctionnement.
Les conditions de fonctionnement vont influencer très largement le management.

– Développement Personnel
– L’éloignement
– La culture différente
– La langue d’échange
– Le décalage horaire
– Une législation différente
– …
Ces conditions environnementales génèrent déjà une obligation d’adaptabilité à l’organisation managériale.
L’aspect le moins facile à appréhender dans le management à distance, reste encore la gestion de l’Humain.

Des nouvelles compétences pour le manager à distance

Pour le manager à distance son rôle et sa fonction restent les mêmes sur le principe. Des conditions différentes, des besoins tant du salarié à distance que l’entreprise vont nécessiter souvent de nouvelles compétences managériales.

La décentralisation des responsabilités
Le pilotage et le contrôle des activités
La motivation
L’esprit d’appartenance à l’organisation ou l’entreprise
Le reporting

Le management à distance va nécessiter de nouvelles pratiques et des nouvelles méthodes et pratiques managériales. La communication, la compréhension de l’autre et de son « monde » va naturellement demander d’autres techniques, d’autres savoirs.
L’accompagnement d’une équipe, d’individus, est différent lorsque la proximité physique n’est plus aussi fréquente.
La délégation de responsabilités va demander aux managers d’intégrer cette notion et peut être perçue comme une perte de pouvoir.
Développer l’autonomie, aussi de la créativité pour favoriser la réactivité, la performance. Le manager à distance devra endosser le rôle de formateur sur des pratiques qu’il devra lui-même maîtriser.

L’esprit d’appartenance

Un des points très importants concerne aussi la motivation et l’esprit d’appartenance à l’équipe, l’organisation, pour le salarié à distance. Loin d’être des points secondaires, ils sont souvent les points qui permettent l’implication, et la performance.
L’esprit d’appartenance peut facilement se perdre ou se gagner avec les deux notions proches, celle de l’autonomie et de l’indépendance. Le manager à distance devra savoir faire la différence entre créer de l’indépendance et de l’autonomie. L’autonomie n’est pas antinomique avec l’esprit d’équipe, la collaboration, interaction, le relationnel. L’indépendance, au contraire isole, et peut exclure toute notion d’équipe, de résultats communs.

Des besoins différents en Management

Le manager à distance doit disposer d’autres ressources, d’autres compétences et cela demandera dans la majorité des situations, des apports de compétences. La manager à distance doit disposer de savoir-être et savoir différents pour gérer et accompagner des équipes à distance.

De nos jours, le management prend une nouvelle dimension, en y intégrant du développement personnel, de la communication, et du leadership. Le leadership lors du management à distance demande encore plus compétences. Evidemment, l’aspect, motivation, vision, et émotions, est très important et ces notions, ou compétences nécessitent de vrais apprentissages.
Alors, le management à distance ne doit pas se contenter de fournir une organisation de travail, et des règles. Pour être efficace dans la durée, le management à distance doit permettre à ses collaborateurs de s’épanouir professionnellement.

Conclusion

En conclusion, le management à distance est naturellement une nouvelle forme d’accompagnement avec ses propres spécificités techniques et de compétences.

Thierry ROUBIRA

Développement personnel

Coaching

Management

Formations

Bibliothèque

Qui sommes nous

Contacter